Le Conseil multiculturel lance un programme de prêt afin d’aider les immigrants à obtenir les titres de compétences reconnues au Nouveau Brunswick

careerpathway

Il est bien connu que les immigrants ont souvent des problèmes de reconnaissance des titres de compétences étrangers en arrivant au Canada. Cette situation leur cause beaucoup de frustration. Ce qui est moins bien connu, c’est à quel point cette lacune affecte l’économie canadienne.

Selon le rapport Brain Gain 2015: The State of Canada’s Learning Recognition System, l’économie canadienne perd environ 17 milliards de dollars par année en raison des immigrants sous-employés ou sans-emploi. Le Conseil multiculturel du Nouveau‑Brunswick est heureux d’annoncer une initiative qui contribuera à changer ceci. Soyez des nôtres au lancement officiel du Programme de prêt pour le cheminement de carrière, organisée par l’Association multiculturelle de Fredericton, Inc. dans la salle Wellness le 23 mai 2017 à 10 h.

Le renouvellement de ce programme est rendu possible grâce au partenariat avec OMISTA Credit Union et au financement d’Emploi et Développement social Canada (EDSC). Ce prêt de jusqu’à 15 000 $ est offert aux personnes habitant au Nouveau‑Brunswick afin de les aider à payer les frais de formation, d’évaluation, de délivrance de permis et du coût de la vie pour que leurs titres de compétences étrangers soient reconnus au Canada.

« Nous sommes heureux d’offrir cette possibilité aux immigrants du Nouveau‑Brunswick afin de faire avancer leurs objectifs de carrière », dit le directeur général du CMNB, Alex LeBlanc. « Des changements qui augmentent l’accessibilité et qui accélèrent l’intégration réussie des nouveaux arrivants au Nouveau‑Brunswick ont été apportés, et ils auront un effet positif sur le marché du travail. »

Le président du CMNB, Mike Timani, souligne le nombre d’immigrants qui arrivent avec leur éducation et leur expérience de travail qui portent un différent nom ou titre au Nouveau‑Brunswick : « Ils ont souvent besoin de compétences supplémentaires afin de travailler de façon sécuritaire et de répondre aux exigences établies par les organismes de réglementation, ce qui peut devenir dispendieux et gruge-temps ». Le prêt est un moyen de permettre aux immigrants d’obtenir l’aide financière dont ils ont besoin et d’accéder au marché du travail plus rapidement, ce qui constitue un grand avantage pour les immigrants ainsi que la province. Timani ajoute que « le succès économique à long terme dans la province dépend de sa capacité à attirer et maintenir des professionnels compétents internationaux qui comblent nos besoins sur le marché du travail. Le Prêt pour le cheminement de carrière sera une importante ressource pour faciliter la rétention et permettre aux immigrants d’atteindre leurs objectifs au Nouveau‑Brunswick. »