Le Dr Constantine Passaris, de l’UNB, recevra le prix Héritage pour son travail en matière de multiculturalisme et d’immigration

Le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick (CMNB) remettra le prix Héritage au Dr Passaris, professeur d’économie à l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB), lors d’une cérémonie qui aura lieu le jeudi 5 septembre à la Galerie d’art Beaverbrook.  De nombreux dirigeants du Nouveau-Brunswick seront présents pour honorer les contributions extraordinaires de M. Passaris à la province.

« Le prix Héritage du CMNB vise à reconnaître des personnes ou des organisations qui ont consenti des efforts soutenus pour enrichir le tissu multiculturel de la province et contribué durablement à celui-ci, a déclaré Alex LeBlanc, directeur général du CMNB.  Le Dr Passaris a fait un véritable travail de pionnier et a, pendant de très nombreuses années, jeté les bases afin que le Nouveau-Brunswick puisse se développer par l’immigration. »

Président fondateur émérite du Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick, M. Passaris est professeur d’économie à l’Université du Nouveau-Brunswick, membre de la Fondation Onassis, adjoint de recherche au Prentice Institute for Global Population and Economy (Université de Lethbridge), ainsi que membre du conseil scientifique universitaire de l’International Institute of Advanced Economic and Social Studies (Italie). Il a été membre du Conseil économique du Canada, président de la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, président du conseil d’administration de l’Atlantic Human Rights Centre de l’Université Saint Thomas, président du Conseil consultatif du Nouveau-Brunswick sur la croissance démographique, ainsi que conseiller auprès de la Commission canadienne pour l’UNESCO.

Lors de la cérémonie de remise du prix Héritage, M. Passaris parlera du travail qu’il a effectué au cours des quarante dernières années pour promouvoir l’immigration et le multiculturalisme au Nouveau-Brunswick; il parlera également de la tâche qui nous attend pour attirer, accueillir et retenir un plus grand nombre d’arrivants dans la province.

« Le CMNB est une organisation qui a résisté à l’épreuve du temps. Il reste aujourd’hui aussi utile et important qu’à sa création, il y a trente-cinq ans, indique le Dr Passaris.  En ces temps de mondialisation, le multiculturalisme est l’arme secrète du Nouveau-Brunswick. Le multiculturalisme est essentiel pour développer de nouvelles relations commerciales partout dans le monde, attirer des investissements étrangers, autonomiser nos ressources humaines, faire croître la population de la province, dynamiser l’économie provinciale ainsi que créer des possibilités d’emploi pour tous les Néo-Brunswickois. »

Plus de 90 dignitaires et invités spéciaux devraient assister à la cérémonie pour féliciter M. Passaris et l’écouter parler de la prochaine phase de l’immigration et du multiculturalisme au Nouveau-Brunswick.

La cérémonie de remise du prix Héritage se déroulera de 14 h à 16 h à la Galerie d’art Beaverbrook, au 703, rue Queen, à Fredericton.

Les médias sont les bienvenus.