Les gagnants de champions de la diversité culturelle 2017

champions-coverphoto

Ce prix a pour objectif de reconnaitre des employeurs pour leurs bonnes pratiques dans les domaines de la diversité, l’inclusion et l’intégration des nouveaux arrivants dans le marché du travail au Nouveau-Brunswick.

Cette année, on a reçu 47 nominations, 40 Anglophones et 7 Francophones, desquelles on a choisi 6 gagnants qui représentent trois différentes catégories : Grandes entreprises, entreprises moyennes et, finalement, les petites entreprises et individus. Six de nos membres représentatifs et moi-même ont créé un comité afin de pouvoir choisir les gagnants. Le comité a effectué des appels de suivi ainsi que des visites sur place. On a fait en sorte que le processus soit rigoureux, long et juste afin de nous assurer de notre objectivité.

On a le plaisir d’annoncer que cette année, on a reconnu le travail de plusieurs individus venant de différentes régions du Nouveau Brunswick. De plus, on a décidé de créer une nouvelle catégorie : le « Prix Spécial ». Deux prix spéciaux ont été ajoutés à la liste des gagnants, remerciant trois leaders dévoués à l’accueil et l’intégration des nouveaux venus dans leurs communautés.

Les gagnants sont les suivants:

Roy Consultants

Roy Consultants, à Bathurst, emploie 90 personnes dans la province et a embauché des étudiants internationaux ainsi que des résidents permanents et a participé à l’initiative de placement de l’Association multiculturelle de la région Chaleur. Roy Consultants et son équipe croient au potentiel de leur communauté. Ils travaillent avec l’association multiculturelle locale et participent activement à des visites exploratoires et à des stages sur le lieu de travail. Roy Consultants soutient et encourage consciemment la diversité afin de créer une culture inclusive fondée sur divers milieux, expériences et points de vue.
M. Arseneau nous dit : « Nous embauchons le bon candidat, peu importe leurs antécédents. Ce n’est pas d’où vous venez, c’est ce que vous faites qui est important. Ce qui compte, c’est si vous êtes un bon partenaire pour notre entreprise.  »

roy consultnats


Ville de Moncton

La Ville de Moncton croit en la valeur de l’immigration; elle favorise activement la diversité et encourage les citoyens à parrainer des familles de nouveaux arrivants. La Ville de Moncton a joué un rôle moteur dans l’élaboration, la promotion et la mise en œuvre de nombreuses initiatives en matière de diversité et d’inclusion grâce au Partenariat local en matière d’immigration du Grand Moncton (PLIGM).

La Ville de Moncton dirige la stratégie en matière d’immigration (élaborée en 2014) et a embauché une personne à temps plein qui se consacre aux questions d’immigration et à la création de milieux de travail et de collectivités inclusifs. La personne responsable de la stratégie s’emploie à favoriser la diversité au travail et dans la collectivité en général à travers les divers groupes de travail du PLIGM qu’elle préside (collectivités accueillantes, intégration dans le marché du travail, entreprises, francophonie).

En mettant en œuvre une stratégie en matière de diversité, la Ville de Moncton est devenue le premier employeur à signer un projet pilote de mentorat des immigrants qualifiés avec l’AMGM, qui vise à permettre à des immigrants qualifiés et à des professionnels expérimentés de se rencontrer. Cette initiative aidera les nouveaux arrivants à mieux s’intégrer ainsi qu’à développer les réseaux et à acquérir les connaissances dont ils ont besoin pour trouver un emploi dans leur domaine.

La Ville de Moncton a offert une formation en compétence culturelle à plus de 300 personnes, c’est-à-dire à tous les employés municipaux, aux professionnels des RH, aux directeurs généraux, à la mairesse ainsi qu’aux membres du conseil municipal.

city of moncton


Carrefour Beausoleil

La mission du Carrefour communautaire Beausoleil est de promouvoir le développement et d’influence des communautés acadiennes et francophones de la région de Miramichi. Leur devise est «Travailler ensemble pour grandir ensemble». Au centre communautaire, ils aident à orienter les nouveaux arrivants et s’assurer qu’ils se sentent bienvenus et intégrés.

L’organisation a embauché une jeune femme du Burundi, récemment immigrée, comme chef de projet. Ils avaient offert sa première expérience de travail au Canada. La directrice du développement communautaire dit que la nouvelle employée les a appris beaucoup au sujet de la langue, des coutumes et de la culture d’entreprise et cela est très enrichissant.

Ils travaillent avec l’association régionale multiculturelle et ont collaboré avec le MAPAM, qui vise à fournir des services personnalisés et d’intégration sociale et à établir des partenariats avec l’association dans le cadre de visites exploratoires.

carrefour beausoleil


Crescent Valley Resource Centre

La liste des initiatives et des activités que le centre offre est très longue. Le personnel et le conseil d’administration du centre pensent avoir toujours fait ce qu’ils pouvaient pour faciliter la vie des nouveaux arrivants à Saint John.

Ils se sont beaucoup impliqués pour accueillir de nombreuses familles de réfugiés syriens. Ils ont mis le centre à la disposition de divers groupes pour organiser des réunions et des activités sociales; ils ont organisé des activités d’apprentissage et sociales, comme les cercles de conversation en anglais, la vente de nourriture, les collectes de fonds pour réfugiés, et bien plus encore.

Sans se rendre compte de ce qu’ils étaient en train de créer, c’est-à-dire un lieu véritablement unique, la qualité de leur accueil est devenue essentielle pour les résidents. Ils ont commencé à bâtir des ponts ente les nouveaux et les anciens résidents en leur permettant de se réunir. Ils ont même embauché quatre personnes qui parlent l’arabe afin que les nouveaux résidents puissent se sentir plus à l’aise en parlant à quelqu’un dans leur propre langue.

Le Crescent Valley Resource Centre est devenu un véritable FOYER pour les nouveaux arrivants, et son travail a une portée formidable grâce entre autres à des partenariats élargis dans de nombreux milieux communautaires.

crescent valley resource center


Jean-Luc Chiasson

M. Chiasson est un bénévole et participe aux événements multiculturels de l’Association multiculturelle de la région Chaleur régulièrement. Il est fortement impliqué dans l’accueil des nouveaux arrivants, à travers de son bénévolat auprès d’associations locales.
Il va toujours plus loin pour essayer d’aider les immigrants dans leur intégration sociale. Il se soucie du bien-être des étudiants internationaux et les aide à s’adapter à la culture et à se sentir accueilli.

Il a vécu et enseigné au Sénégal et, par conséquent, il comprend l’importance d’avoir une communauté amicale et accommodante et donc il aide les nouvelles familles à s’intégrer.
Le Nord du Nouveau-Brunswick est petit, il n’y a pas beaucoup de services et, par conséquent, s’il n’y a pas d’activités pour retenir les résidents et les nouveaux arrivants, les personnes se sentent isolés et partent. À titre d’agent de développement communautaire au CCNB, il a travaillé en étroite collaboration avec les Étudiants internationaux et a créé un «Club des amitiés internationaux», parce qu’il croit que l’intégration est la clé.

jean-luc chiasson (chaleur region)


Grace Shaw

Grace Shaw, surnommée « Amazing Grace » par le personnel de l’AMCC, accueille des réfugiés et des nouveaux arrivants à titre de mentor culturelle et de tutrice bénévole en anglais depuis le début des années 1990, bien des années avant la création de l’Association multiculturelle du comté de Carleton. Au fil des ans, Grace a donné des cours d’anglais à de très nombreux nouveaux arrivants dans la région de Woodstock et les a aidés à comprendre la culture et la société canadiennes à travers le mentorat culturel. Elle a même été une véritable grand-mère pour une personne à qui sa propre grand-mère manquait.

Grace s’emploie également à faire en sorte que les nouveaux arrivants participent à des activités communautaires et de réseautage afin de mieux s’intégrer.
Lorsqu’elle arrive à l’AMCC, tout le monde lance à haute voix : « Grace est là! » et l’ambiance se fait tout de suite plus joviale. Malgré son âge et sa génération, elle accepte les personnes de tous les milieux culturels. Grace est en effet devenue pour de nombreux nouveaux arrivants une véritable amie, ainsi qu’une bénévole remarquable.

grace shaw (woodstock)


Mira Kalaba et Olivia Bizimungu de ‘Club International’

Mira et Olivier sont des élèves de familles immigrantes, qui se démarquent en leadership dans la communauté francophone.

Elles étaient des élèves en secondaire lorsqu’elles ont créé un club international à l’école Saint-Anne qui se réunit une fois par semaine pour apprendre à propos des différentes cultures. Elles ont voulu créer un espace sûr pour que les étudiants internationaux et les Canadiens puissent se rencontrer et apprendre les uns des autres. Elles organisent également des événements de sensibilité culturelle tout au long de l’année tels que la Soirée Interculturelle chaque printemps.

Ces jeunes femmes défendent la diversité culturelle et l’inclusion dans les écoles à travers des événements qu’elles organisent, afin de sensibiliser et de créer des espaces inclusifs. Elles se portent aussi bénévoles avec l’Association multiculturelle de Fredericton.

Picture1


Saa Andrew Gbongbor

Saa est arrivé de Sierra Leone comme réfugié; il habite actuellement à Fredericton. Saa a étudié à l’Université Saint Thomas où il a obtenu un baccalauréat ès arts, avec une spécialisation dans le droit humanitaire et l’histoire mondiale.

Il est président de l’Association africaine du Nouveau-Brunswick et produit un concours de talent pour les jeunes afin de permettre aux nouveaux arrivants d’améliorer la confiance qu’ils ont en eux et de s’exprimer à travers les arts. Saa est également membre de la New Brunswick Arts/Youth Commission. Son but est de changer les choses, à la fois dans sa ville et ailleurs, à travers les arts. C’est un entrepreneur dynamique qui aime travailler avec des groupes, des organismes et des particuliers pour bâtir des collectivités plus fortes.

Depuis son arrivée au Canada en juin 2004, Saa collabore avec l’Association multiculturelle de Fredericton à titre de travailleur auprès des enfants et des jeunes, ce qui lui donne l’occasion de rencontrer des personnes du monde entier. Au quotidien, Saa ne ménage pas les efforts, à la fois dans la région de Fredericton et partout au Canada, pour promouvoir la diversité culturelle et l’inclusion à travers diverses initiatives artistiques et récréatives communautaires. Grâce aux initiatives qu’il crée et dirige, des jeunes issus de milieux culturels divers peuvent participer de façon active à la vie en société. Grâce à son travail de mentorat et à ses relations, il est en mesure d’aider de nombreux nouveaux arrivants à se sentir chez eux et même à trouver un emploi afin d’avoir une certaine sécurité financière. C’est donc un honneur pour moi de présenter ce prix à un très cher membre et à un entrepreneur qui sait nous inspirer. Merci Saa Andrew de ton engagement pour aider les nouveaux arrivants à s’intégrer au Canada.

saa andrew (special contribution award)