Les gagnants de champions de la diversité culturelle 2019

Saint Andrews, N.-B. – Le jeudi 24 octobre, le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick a remis des prix à dix Champions de la diversité culturelle lors de son gala annuel, Grandir Ensemble. Cet événement vise à reconnaître les individus et les employeurs qui travaillent activement vers la création de lieux de travail et de communautés plus divers et inclusifs.

Hotel Delta, Saint Jean

Le secteur hôtelier doit toujours répondre aux besoins à une clientèle diversifiée et en même temps gérer les employés de partout dans le monde. Toutefois, en développant leurs compétences interculturelles, le Delta Hotel by Marriott, Saint Jean a été encore plus loin pour mériter ce prix cette année.

Mettant en place des partenariats stratégiques avec les organismes pour les nouveaux arrivants dans leur ville locale, l’hôtel s’est appuyé sur sa politique d’embaucher des nouveaux arrivants datés jusqu’aux années ‘80. Maintenant au-dessus de 30% de leurs employés sont nés à l’étranger.

Leur politique de travail représente cette diversité en adoptant des horaires flexibles, de la formation sur les compétences de la diversité culturelle, une gamme de mentorat, d’encadrement et du développement personnel pour fonder un travail d’équipe autour des différences culturelles.  La communauté entière se rend compte de l’impact. Ils sont devenus une voix active avec d’autres employeurs sur les bénéfices d’embaucher des nouveaux arrivants et supportent activement des programmes axés sur la jeunesse et la réduction de la pauvreté.

Villa Providence, Shediac

La Villa Providence de la ville de Shediac a montré une diversité croissante. Malgré sa population de moins de 7 000 habitants, Shediac est un modèle pour l’arrivée des nouveaux arrivants. Le Centre d’accueil et d’accompagnement francophone des immigrants du Sud-Est du Nouveau-Brunswick a ouvert un bureau satellite à Shediac pour répondre aux demandes de croissance.

Ses plages ensoleillées attirent particulièrement les personnes âgées à la retraite, dont beaucoup ont choisi de rester à La Villa Providence. La Villa Providence a formé des liens étroits avec le CAFi et, ensemble, ils ont offert une formation de mentorat, de développement professionnel et de compétences culturelles à leur nombre croissant d’employés nouvellement arrivés. La Villa Providence met en valeur sa diversité de différentes manières. Qu’il s’agisse de célébrer des fêtes culturelles, de créer une salle de prière ou de lancer un programme de 5 semaines pour les étudiants internationaux, ils recherchent constamment des moyens d’ajouter de la diversité à leur organisation.

La garderie Kinderland

Kinderland a été reconnu pour son travail continuel de créer une atmosphère o`u nos plus jeunes citoyens célèbrent la diversité que le monde offre. Les activités encadrés sur la jeunesse sont la clé du futur de cette province, et pour Kinderland, cette inclusion est claire.
Plus d’un quart de leur personnel est né à l’étranger, qui a attiré l’attention d’une clientèle diversifiée. Les enfants ont des jouets internationaux et ont une grande variété de diverses fêtes culturelles.

Afin de réaliser cet objectif, ils ont collaboré avec l’association multiculturelle de Fredericton et ils ont participé au programme Skills Launch du CMNB. Kinderland a offert un placement à un nouvel arrivant et il occupe maintenant un poste à temps plein.
En réflichissant à la façon dont ils ont imprégner notre plus jeune génération avec les valeurs, nous souhaitons que tous les Néo-Brunswickois partageront les mêmes valeurs.

Chantal’s Steakhouse

Après avoir rêvé d’ouvrir un restaurant, Chantal Sirois s’est dévouée non seulement à l’excellence des repas mais offre des opportunités au sein de son organisme. Devenue une employeure désignée de l’AIPP, elle encourage le personnel à faire partie du restaurant grâce à son mélange spécial de séances d’orientation et de techniques de travail.

Son innovation se manifeste dans tous les aspects de ses activités. Les membres du personnel nouvellement arrivés avec des barrières linguistiques peuvent se référer aux photos d’instructions en cuisine comme un des moyens pour développer leurs compétences culinaires.
Chantal n’essaie pas de tout faire elle-même; elle croit que les mentors sont essentiels au succès professionnel et personnel de ses employés et recherche des leaders dans la communauté qui sont prêts à offrir des conseils.

Stevenson Casimir

Stevenson est d’origine haïtienne et il a continué de travailler pour attirer des nouveaux arrivants dans la région. Chez Atlantic Star Uniforms plus du tier des ses employés viennent de l’étranger. Il encadre le personnel en offrant une grande variété de développement professionnel et en s’assurant de développer et de promouvoir les différents échelons au sein de l’organisation.  Il est très impliqué dans la communauté, il travaille en étroite collaboration avec le Centre des Ressources pour les Nouveaux Arrivants du Nord-Ouest. Il est également membre du conseil consultatif des Communautés francophones Accueillantes pour la région d’Edmundston, du Haut Madawaska et de la Première Nation Malicite.

Il est activement impliqué dans la communauté professionnelle pour promouvoir les bénéfices d’embaucher des nouveaux arrivants. Il a aussi participé à la tournée Nouvelles Conversations du CMNB pour exprimer son point de vue sur quelles mesures supplémentaires peut-on offrir à sa région.

Somaditya Das

Mettant en valeur la diversité culturelle à Saint-Jean, Somaditya Das a reçu le prix de la catégorie individuel.

Son dévouement en tant que président de la société du patrimoine asiatique de Saint-Jean et ses projets dans le cadre de gestion et de mentorat pour les étudiants internationaux et les nouveaux arrivants, font de lui une personne précieuse et il fait parti du quotidien d’un grand nombre de personnes de la ville.

Toujours prêt d’attribuer tout le mérite aux autres, il a partagé une revue trimestrielle d’information célébrant leurs succès, le festival et les nouvelles de toute la communauté asiatique de Saint-Jean.

En choisissant nos prix champions, Le CMNB a aussi considéré l’impact sur la plus grande communauté et encore ici, ses efforts sont appréciés en donnant des cours de peintures et des ateliers et la création de la décoration pour les festivals qu’il organise. Il introduit aussi des nouveaux évènements chaque année, tel que le restaurant asiatique “The Foodie Crawl ».

Louise Pelletier

Louise Pelletier travaille avec des femmes immigrantes francophones de la région de Saint Jean, offrant un cours aux femmes enceintes en s’assurant que toutes ses patientes nouvellement arrivées puissent gérer avec succès la complexité du système de santé dans leur nouvelle communauté.

Elle s’appuie à la fois sur sa formation d’infirmière praticienne ayant obtenu son doctorat et ses connaissances acquises lors de ses séjours en Afrique et en Europe. Même ses collègues sont internationaux et elle travaille aux côtés d’un médecin roumain pour prodiguer des soins.
Son travail n’est pas terminé lorsqu’elle quitte la clinique. Le support et l’inclusion des nouveaux arrivants font partie de sa vie personnelle également, en effet, elle a accueilli une jeune immigrante dans sa maison pour 18 mois afin qu’elle puisse mieux s’intégrer.
Elle demeure active auprès de plusieurs aspects de l’immigration, l’inclusion culturelle et la justice sociale, elle a fondé une clinique de diversité culturelle, elle a participé à la tournée nouvelles conversations et elle a été élu au conseil d’administration en appuyant l’association de l’automisation des femmes.

L’accès et la prestation des soins de santé sont au coeur de plusieurs questions clés du secteur d’immigration, incluant la justice sociale, le bien-être de soi, la rétention et la prospérité économique des nouveaux arrivants.

Gizem Ensari

Arrivant comme étudiante de la turquie, Gizem Ensari ne s’est pas seulement impliquée dans sa communauté locale mais aussi de l’améliorer. En s’engageant activement avec l’association multiculturelle de Fredericton ainsi qu’avec le centre communautaire la ville cooperative, elle montre dans sa vie quotidienne que’elle croit rendre sa communauté plus riche, plus supportive, plus prospère et plus culturelle.

Husoni Raymond

Un conférencier et un porte-parole estimé, Husoni Raymond à fondé la société débat de l’université de St-Thomas et il est un membre fidèle de Moot Court team. Il est dévoué à changer la manière de voir la culture et l’intégration raciale. De la fondation inaugurale du mois de l’histoire des noires de l’université de St-Thomas, à devenir le premier président noir du syndicat d’étudiants de l’université de St-Thomas ainsi que de l’université du N.B. il démontre son dynamisme politique et sociale.  En plus, il représente les intêréts des étudiants de partout dans la province en tant que vice-président de l’alliance des étudiants du Nouveau-Brunswick.

Il est aussi passionné de célébrer les beautés de la littérature en s’engageant à des discussions intellectuelles et il organise de part des soirées de lecture de poésie et d’autre des débats d’experts sur divers sujets.
Il est toujours en train de promouvoir la diversité par ses efforts de créer des politiques plus inclusives envers diverses questions liées aux étudiants, ainsi que travailler pour créer des lieux et des évènements plus inclusifs.

Lucky Kasendwe

Cette année, la gagnante du prix champion de la diversité culturelle de la catégorie étudiante internationale est Lucky Kasendwe.
En arrivant à Moncton comme étudiante dans le programme de baccalauréat en travail social de l’université de Moncton, elle s’est immédiatement impliquée dans la communauté. Elle a assumé la fonction de vice-présidente du conseil étudiant et organise des activités au sein du comité sur la justice sociale.

Elle a aussi assumé la fonction de coordinatrice du programme de jumelage « le pas vers l’autre » de l’Université de Moncton qui vise à facilité l’intégration des étudiants internationaux au sein de la communauté canadienne et acadienne.
Elle est également chargé de communication de l’association des congolais du Nouveau-Brunswick où j’étais en charge d’organiser les activités du mois de l’histoire des noirs avec les slam sur la diversité culturelle et l’acceptation de nos différences.