Lettre à Blaine Higgs, premier ministre du Nouveau-Brunswick

Imaginer un Nouveau-Brunswick meilleur et plus fort : que pourrions-nous faire pour faciliter le processus?

Monsieur le Premier Ministre,

Pour commencer, nous tenons à vous adresser nos sincères remerciements pour avoir mené en main de maître une gestion très solide pendant la crise actuelle liée à la pandémie de COVID-19 à laquelle nous faisons tous face en tant que Canadiennes et Canadiens.

Vous êtes une source d’inspiration et nous vous sommes reconnaissants de l’esprit d’engagement et de collaboration dont vous avez fait preuve à l’échelle du gouvernement et partout dans nos communautés. Chacun est en train d’apporter sa pierre à l’édifice et n’hésite pas à se surpasser pour faire en sorte que la population du Nouveau-Brunswick et la province elle-même sortent plus fortes de cette crise.

Il y a eu de nombreux articles, de nombreuses théories et de nombreuses feuilles de route pour le retour à la normale après la pandémie de COVID-19 et nous sommes parfois dépassés par l’éventail des scénarios qui s’offrent à nous. Personne n’est là pour nous dire quoi faire et la tâche qui s’annonce a de quoi intimider.

Au cours des quatre dernières semaines, plusieurs dirigeants représentant les entreprises, les organismes à but non lucratif et le secteur de l’immigration se sont rencontrés à une cadence hebdomadaire pour échanger des informations, s’entraider et réfléchir à la question suivante :

Que pouvons-nous faire pour collaborer afin d’apporter une contribution qui soit la plus pertinente et la meilleure possible pour aider le gouvernement?

Ces discussions collectives nous ont conduits à approfondir notre apprentissage et notre exploration de la question et nous avons jugé que, pour aller de l’avant, il fallait envisager un processus en trois phases :

  1. Intervenir – Les mesures prises par le gouvernement et par les communautés en réponse à la pandémie ont été vraiment exceptionnelles! Les interventions ont été très rapides et la maîtrise dont tout le monde a fait preuve a permis de réduire le niveau de risque au Nouveau-Brunswick à un niveau très faible. Nous en sommes reconnaissants à toutes les personnes concernées et nous trouvons cela très encourageant. Cela signifie que nous sommes désormais en mesure de bien gérer la crise et de réduire au minimum son impact sur la population du Nouveau-Brunswick.
  2. Rouvrir – L’approche que nous adopterons pour la réouverture se déroulera sans aucun doute sous la direction de nos spécialistes de la santé publique et de leurs homologues ailleurs dans le monde, avec leurs recommandations concernant la meilleure façon de « rouvrir » nos communautés.
  3. Imaginer un monde nouveau – Pour trouver un peu de réconfort, notre groupe de dirigeants a pris une heure par semaine pour se redonner le moral face à la crise quotidienne et il s’est mis à réfléchir à ce que le Nouveau-Brunswick pourrait faire pour en sortir meilleur et plus fort. Les retombées économiques et financières pour le gouvernement et les communautés seront sans précédent au Nouveau-Brunswick. La province devra fonctionner d’une manière différente et cette période nous offre l’occasion de changer les choses en profondeur.

Imaginer un nouveau Nouveau-Brunswick : définir les priorités et coordonner les initiatives pour passer à l’action et proposer rapidement des mesures concrètes

Notre groupe n’a pas réponse à tout et n’a même pas, d’ailleurs, toutes les bonnes questions.

Ce que nous avons bel et bien, en revanche, c’est un vif désir d’imaginer un nouveau Nouveau-Brunswick, en concertation avec notre gouvernement, nos enseignants et chercheurs, nos chefs d’entreprise et nos dirigeants communautaires.

Même s’il y a de nombreuses inconnues, nous savons qu’il faudra en priorité passer rapidement à l’action et veiller à ce que nous ayons un plan coordonné à l’échelle provinciale définissant clairement les rôles et les responsabilités pour les principaux plans d’action.

De votre point de vue, que pourrait faire un petit groupe intersectoriel de dirigeants pour travailler, à court terme, en collaboration étroite avec le gouvernement afin d’examiner des questions comme les suivantes?

  • Comment nous y prendre pour fixer des attentes pour le grand public concernant ce que le gouvernement sera en mesure de faire après la pandémie, à la lumière des répercussions négatives de cette pandémie sur les finances gouvernementales pendant l’état d’urgence?
  • Comment investir les ressources limitées dont on dispose dans des industries à fort potentiel, où le N.-B. est capable de gagner face à la concurrence à l’échelle régionale, nationale et internationale?
  • Comment obtenir du secteur privé qu’il investisse dans ce plan pour aller de l’avant?
  • Comment faire des investissements stratégiques dans les infrastructures pour stimuler l’économie, tout en répondant aux besoins sociaux dans des domaines comme le logement et la fracture numérique?
  • Comment prolonger les réussites de PrêtPourl’AvenirNB afin de mettre les jeunes en relation avec les débouchés qui existent ici même au Nouveau-Brunswick, afin de bâtir des organismes qui seront des chefs de file à l’avenir?
  • Comment faire progresser l’utilisation des technologies et de l’automatisation pour garantir que le renforcement de notre productivité et de notre rayonnement dans le monde nous permettra de faire face à la concurrence?

Monsieur le Premier Ministre, sachez que vous disposez d’un réseau de partenaires qui sont hautement désireux de participer au processus et d’offrir leurs forces individuelles et collectives en vue de soutenir votre gouvernement.

Nous sommes convaincus que, avec des partenariats et une collaboration entre le secteur privé, les collectivités locales, le monde de l’enseignement et de la recherche et le secteur public, nous poserons les bases d’une reprise plus rapide et d’un avenir meilleur à long terme pour notre province. Nous savons qu’il y aura des choix difficiles à faire dans les mois qui viennent, mais il y aura également de grandes opportunités. Travaillons ensemble afin de bâtir un Nouveau-Brunswick meilleur!

Nous avons hâte de pouvoir explorer des possibilités de collaborer avec vous et avec votre équipe au gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Avec notre respect et notre reconnaissance,

  • Adrienne O’Pray
    Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick
  • Ron Marcolin
    Manufacturiers et Exportateurs du Canada
  • Krista Ross
    Chambre de commerce de Fredericton
  • Sheri Somerville
    Chambre de commerce de l’Atlantique
  • Marie Chamberland
    Conseil économique du Nouveau-Brunswick
  • John Wishart
    Chambre de commerce du Grand Moncton
  • David Duplisea
    Chambre de commerce de la région de Saint John
  • Cathy Simpson
    TechImpact
  • Karina LeBlanc
    Centre Pond-Deshpande
  • Alex LeBlanc
    Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick