Mise à jour sur le COVID-19 à l’intention des membres du CMNB

PDF

Le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick (CMNB) a créé la liste de conseils ci-dessous pour aider ses membres à élaborer des plans en vue de préparer et de protéger le personnel et les clients à mesure que l’épidémie de COVID-19 se propage dans le monde entier.

Les organismes d’aide à l’établissement sont uniques, car ils interviennent auprès de personnes qui arrivent de l’étranger. Le CMNB souhaite donc veiller à la sécurité et à la santé du personnel, des clients actuels et futurs, ainsi que du grand public. La feuille de renseignements de l’Agence de la santé publique du Canada, qui est disponible dans plus de 10 langues, est une bonne ressource pour les clients dont l’anglais ou le français n’est pas la langue maternelle.

Gérer la réponse de votre organisation au COVID-19 est votre travail n ° 1 en ce moment

En tant qu’organisations, vous devrez gérer la sécurité, gérer la communication et gérer le changement.

Cette crise de santé publique vous oblige à réinitialiser vos calendriers, plans de travail et priorités afin que la gestion de l’impact sur votre organisation, votre personnel et vos clients devienne votre priorité absolue. En tant qu’employeurs, vous avez des obligations légales. Pour une ressource qui explique les domaines à considérer, visitez ce site Web.

La communication avec votre personnel et vos clients sera essentielle à une gestion réussie au cours des prochaines semaines, voire des mois. Nous vous encourageons à mettre en place de nouveaux protocoles de communication afin que les informations circulent vers vous et de vous vers le personnel et les clients que vous soutenez. Cela peut inclure :

  • Réserver du temps pour les enregistrements virtuelle quotidiens avec le personnel clé;
  • Prendre le temps de tenir régulièrement des conférences téléphoniques sectorielles avec CMNB; et,
  • Être très proactif sur la communication des mises à jour via les médias sociaux et par e-mail.

Protection du personnel et des clients :

  • Compte tenu des recommandations d’IRCC, NBMC recommande que les agences suspendent tous les services non essentiels aux clients, jusqu’à nouvel ordre. Les services essentiels seraient destinés aux nouveaux arrivants vulnérables, notamment les personnes âgées, les réfugiés pris en charge par le gouvernement, les nouveaux arrivants LGBTQ et d’autres personnes jugées vulnérables par votre organisation. 
  • Mettre en oeuvre une politique de travail à domicile pour les membres du personnel qui peuvent continuer à faire avancer leur travail à distance;
  • IMPORTANT À NOTER: le gouvernement du Canada fermera sa frontière à tous les non-citoyens et résidents permanents.
  • Le CMNB recommande vivement au personnel des organismes d’aide aux immigrants, ainsi qu’à leurs clients, d’éviter tous déplacements national non-essentiels. Consultez les derniers conseils du gouvernement du Canada avant de voyager.
  • Insistez et renforcez l’éloignement social, p. ex. évitez les contacts étroits, y compris les poignées de main et les accolades;
  • Affichez des instructions au travail et fournissez du matériel désinfectant, comme des lingettes et du désinfectant pour les mains pour le personnel qui pourrait accéder à vos bureaux;
  • Désinfectez plus régulièrement (document en anglais seulement) les espaces où ont lieu des réunions et des rassemblements, et demandez à la direction de l’immeuble de vous informer de ses procédures pour empêcher la propagation du COVID-19 pour le personnel qui pourrait accéder à vos bureaux; et,
  • Insistez pour que le personnel et les clients restent à la maison en cas de maladie.

Consultez le site Web de Santé publique Ontario pour plus d’informations sur le nettoyage et la désinfection des lieux publics, comment s’autosurveiller, comment s’auto-isoler et sur l’auto-isolement : Guide à l’intention des fournisseurs de soins, des membres du ménage et des contacts étroits.

Les guides sont disponibles en anglais, français, chinois simplifié, farsi, italien et coréen.

Responsabilités de l’employeur et droits des employés :

Les employeurs sont responsables de la protection de la santé et de la sécurité des employés au travail. Ils sont tenus de mettre en oeuvre des mesures préventives pour s’assurer que les employés ne sont pas exposés à des conditions qui pourraient nuire à leur santé ou leur sécurité pendant le travail.

S’il existe un risque d’exposition au COVID-19 pour les employés au travail, les employeurs doivent:

  • identifier le risque
  • évaluer le risque, et
  • mettre en oeuvre des contrôles appropriés par le biais de leur programme de prévention des risques.

Si l’employeur a besoin d’un équipement de protection individuelle, il doit fournir une formation et des procédures aux employés. Les employés doivent se conformer aux procédures de l’employeur.

Droits des employés en vertu de la partie II du Code canadien du travail

En vertu du Code, les employés ont 3 droits fondamentaux :

  • le droit de savoir
  • le droit de participer, et
  • le droit de refuser un travail dangereux

Définition de danger: « tout danger, condition ou activité qui pourrait raisonnablement être considéré comme une menace imminente ou grave pour la vie ou la santé d’une personne qui y est exposée avant que le danger ou la condition ne puisse être corrigé ou que l’activité ne soit modifiée. »

Pour plus d’informations sur le refus de travailler en vertu de la partie II du Code: Droit de refuser un travail dangereux.

Contacts avant l’arrivée :

En ce qui concerne le personnel ayant des contacts avec des clients avant l’arrivée, il sera important d’informer ces clients que les services d’établissement sont largement suspendus jusqu’à nouvel ordre et qu’ils ne pourront peut-être pas accéder à ces services s’ils arrivent pendant la suspension, sauf pour les clients vulnérables.

En plus, il est important de les informer que le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick exige que toutes les personnes venant de l’étranger depuis le 8 mars 2020 évitent pendant 14 jours les écoles publiques et les établissements d’éducation préscolaire (garderies) ou les bureaux des districts scolaires. Cette mesure aura des conséquences sur l’inscription des enfants dans les écoles publiques et les établissements d’éducation préscolaire, ainsi que sur la date à laquelle les enfants qui viennent arriver de l’étranger peuvent commencer à fréquenter l’école et les garderies.

Il faut de plus vivement recommander aux clients de consulter les mises à jour à l’intention des voyageurs et les conseils sur le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada et le site Web du Bureau du médecin-hygiéniste en chef (Santé publique) du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Nous recommandons vivement aux organismes et leur équipe de se tenir au courant des risques actuels associés aux voyages en suivant les conseils de santé aux voyageurs émis par l’Agence de santé publique du Canada.

Visites exploratoires :

Avis du gouvernement du Nouveau-Brunswick –

La province du Nouveau-Brunswick a décidé de suspendre tous les voyages internationaux non essentiels de son personnel et de ses représentants afin d’éviter d’exposer un individu, une communauté ou une nation à un risque indu ou supplémentaire d’infection ou de transmission de ce virus.

À toute personne ayant l’intention de se lancer dans une visite exploratoire dans notre province: veuillez ne pas entreprendre de visite exploratoire pour le moment. Si vos préparatifs de voyage sont déjà

effectués et ne peuvent pas être modifiés du tout, nous nous excusons pour tout inconvénient que cela pourrait créer. Cette mesure est prise dans l’intérêt de vous protéger et de vous entourer.

Veuillez noter qu’en raison de l’imprévisibilité de la situation, il est fort possible que certaines personnes ou organisations ne soient plus en mesure de vous accueillir lors de votre visite, et que les objectifs de la visite ne soient pas réalisables pour le moment. Nous voulons vous encourager à prendre connaissance des derniers avis de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), y compris ceux liés aux voyages internationaux.

Réunions et rassemblements :

CMNB recommande que tous les activités du groupe sont annulés jusqu’à nouvel ordre et tous les services de règlement non essentiels suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Dans les cas où des réunions doivent avoir lieu avec des clients vulnérables, le personnel des agences membres doit être informé et préparé à mettre en oeuvre l’éloignement social, un assainissement adéquat, et les clients doivent être informés de leur responsabilité en matière de l’éloignement social.

En ce qui concerne les voyages et les déplacements à l’intérieur ou à l’extérieur de la province, les risques doivent être évalués en temps réel au cas par cas, en tenant compte des dernières informations sur les régions touchées et les avis de santé. Dans certains cas, il se peut qu’il soit préférable de reporter un déplacement et d’assister aux réunions de manière virtuelle. Se préparer dans ce sens permettra de veiller à la sécurité de tous et de poursuivre les activités.

Arrivées :

Le CMNB suggère à ses membres de publier des avertissements à l’intention des clients et vos équipes pour tout voyage international ou domestique non-essentiel.

Conseil : Les clients et vos membres d’équipe qui envisagent de se déplacer à l’international ou au Canada doivent en informer le coordonnateur de programmes ou leur superviseur avant le départ et le retour, car cela aura une incidence sur la prestation des services à leur retour.

Exigence : Les clients et les membres d’équipe qui ont voyagé à l’international doivent se mettre en quarantaine pendant 14 jours dès leur retour, avant de pouvoir de nouveau obtenir les services d’une agence d’aide aux immigrants.

Exigence : Les clients et les membres d’équipe ayant eu des contacts avec des personnes qui ont voyagé à l’international doivent se mettre en quarantaine pendant 14 jours dès leur retour, avant de pouvoir de nouveau obtenir les services d’une agence d’aide aux immigrants.

Tous clients, coordonnateurs de programme, enseignants et bénévoles doivent être informés de ces mesures et doivent être tenu à respecter les consignes des experts en santé publique.

Vous vous sentez malade et/ou pensez que vous avez certains des symptômes associés au COVID-19 :

La fièvre, la toux et les difficultés à respirer n’apparaissent parfois qu’après 14 jours. Si une personne qui a récemment voyagé à l’extérieur du pays présente des symptômes non spécifiques (comme des maux de tête, une congestion, des courbatures, un malaise), elle doit se tenir à l’écart de toute autre personne et rester à la maison pour se surveiller. En cas de fièvre ou de toux, la personne doit :

  • rester à la maison;
  • appeler immédiatement Télé-Soins au 811;
  • décrire ses symptômes et indiquer où elle est allée en voyage;
  • suivre attentivement les instructions qu’on lui donne.

Obtenir et diffuser des informations fiables

Assurez-vous d’obtenir et de diffuser des informations précises et à jour sur le COVID-19 à partir de sources fiables. L’Agence de la santé publique du Canada est une source fiable d’informations, tout comme le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

La situation liée au coronavirus est en constante évolution. Nous ne pouvons donc pas prévoir l’évolution des restrictions de voyage ou les exigences d’auto-isolement, au Canada ou à l’étranger. Pour obtenir des renseignements et des lignes directrices à jour, veuillez consulter le site Web de l’Agence de la santé publique et le site Web du Bureau du médecin hygiéniste en chef (Santé publique) du gouvernement du Nouveau-Brunswick.